Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du gueux des bois : invitation aux voyages protestants
  • Le blog du gueux des bois : invitation aux voyages protestants
  • : invitation au voyage... protestant
  • Contact
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 12:20

Château d’Antoing et le protestantisme



Un Château et trois famillesChâteau d'Antoing vu du Bolwerk
Trois familles se sont succédées au Château d’Antoing : les d’Antoing éponyme, les Melun et les Ligne. Le propriétaire actuel est le prince Charles-Antoine de Ligne de la Trémoïlle.
Dès l’entrée, on remarque le « bolwerk », fortification avancée de la porte qui date de la première moitié du XVe siècle (1436-1452) et dont la construction a été commandée, de même que le donjon et la restauration de l’enceinte extérieur, par Jean 1er de Melun, le seigneur le plus important de toute l’histoire du château. Au siècle suivant, Yolande de Werchin, veuve de Hughes de Melun, fait bâtir le manoir et élever la tour de guet. Au XIXe siècle, le seigneur de Belœil, Eugène de Ligne, apporte les dernières modifications. Il fait ajouter deux tours en poivrière reliées à la tour de guet par une longue galerie gothique. Un perron et un double portail d’entrée flanqué de deux tourelles sont placés en saillie de cette galerie. L’architecte qui transforma le château dans le style gothique troubadour, se nommait Parent et non Viollet-le-Duc comme certains l’affirment.


Le château d'Antoing et la révolte des Pays-Bas
Le château d’Antoing se place sur notre itinéraire pour plusieurs raisons. La salle des chevaliers du donjon revêt une grande importance historique. Cette salle est qualifiés par certains des « fonts baptismaux » du compromis des nobles de 1566. En octobre 1565, Yolande de Werchin prépare le mariage de sa fille avec Floris de Montmorency, gouverneur de Tournai-Tournaisis. Elle projette d’organiser un tournoi et invite quelques nobles à venir préparer la fête. Arrivent ainsi au château, Guillaume le Taciturne, les comtes d’Egmont et de Hornes, Marnix de sainte Aldegonde, Brederode, pour ne citer que les plus connus. Après les noces, ils se réunissent plusieurs fois pour mettre au point le compromis des nobles, signé par 2000 nobles catholiques et protestants. C’est en présentant ce texte à la gouvernante à Bruxelles que ces noble furent qualifiés de gueux par un des conseillers de la gouvernante. Le prince  d’Antoing possède encore un des très rares exemplaires (12-13) qui subsiste de la fameuse coupes des gueux. Cette coupe était mise en évidence pour indiquer au visiteur entrant que les hôtes était opposés la politique espagnole.

C’est encore dans cette salle des chevaliers que Guillaume le taciturne aurait prononcé son fameux « je maintiendrai » (mon opposition à la politique espagnole). L’expression en français est devenue la devise de la famille des Orange-Nassau, puis celle de l’actuel royaume des Pays-Bas.

Les portraits des comtes de  Hornes et d’Egmont figurent dans cette salle, ainsi que celui de Marguerite de Parme alors gouvernante des Pays-Bas espagnols. Dans la salle seigneuriale se trouve une gravure couleur représentant la signature du compromis au château de Coudenberg à Bruxelles.

Pierre de Melun, troisième Prince d' Espinoy, Baron d'Antoing, gouverneur du Hainaut accepte en 1581 le commandement des troupes des États-généraux face aux Espagnols. Cette même année Alexandre Farnèse est envoyé par sa mDrapeau des princes de Ligneère Marguerite de Parme pour donner le siège à la ville de Tournai. Christine de Lallaing, épouse du gouverneur Pierre de Melun, parti guerroyer dans le nord de la France actuelle, assure la défense de la cité. En représailles, le château d’Antoing est assiégé, puis démantelé. Les tours arasées des fortifications extérieures en témoignent, ainsi qu’une trace d’un coup de bélier dans la porte en bois du bolwerk. Sur ordre de Marguerite de Parme les biens de Pierre de Melun sont confisqués et passent en 1590 après quelques péripéties dans la maison de Ligne, hormis les terres françaises qui restèrent à la maison de Melun-Espinoy.

on ajoutera encore à propose de ce château qu’il fut loué de 1901 à 1916 à des jésuites chassés de France par la loi Combes. S’inscrivit comme étudiant pour l’année scolaire 1907/1908 un certain… Charles De gaulle.

Info pratique

Entrée place Bara à Antoing. Tickets à l’office de tourisme. Visite tous les dimanches et jours fériés de la mi-mai à fin septembre. Pour les individuels, visites guidées uniquement à 15h et à 16h. Pour les groupes : tous les jeudis après-midi durant la même période et sur réservation.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le gueux des bois - dans Benelux
commenter cet article

commentaires

Marie51 02/05/2010 21:11



Bravo ! Votre blog est tres bien étoffé et super interessant ! Je tenais à vous le dire pour vous encourager à continuer vos articles.


PS: Pensez à precisez la ville et departement des monuments ou chateaux. Cela aide les gens à les decider à venir decouvrir certaines regions...


Bonne continuation !


Marie51


 



le gueux des bois 03/05/2010 13:06



Merci pour vos encouragements. Oui il faudra un jour que je vérifie le blog pour mieux commenter les photos qui s'y trouvent. J'ai fait un petit tour sur votre blog. Si le projet de prêche des
haies se réalise à Terdeghem je vous enverrai des photos de ce village qui est magnifique. Il est dans le 59 dans la Flandre profonde.


Bonne continuation


Eric alias le gueux des bois